mtlvet_banner1_AUTOMNE_2017

Votre vétérinaire, Dr James Rassi Entre la rondelle et le ballon ovale

Depuis quatre ans, le Dr James Rassi a déposé ses bagages à Montréal, délaissant le ballon ovale australien, pour retrouver la rondelle à l’aréna. Depuis plus d’un an au sein de MTLVET, il poursuit avec ambition son désir d’offrir le meilleur à ses patients. Enjoué, généreux et empathique, il est aussi un grand professionnel : Pitou et Minou sont entre de bonnes mains, c’est certain !

Après un passage par Melbourne (Australie) et un Baccalauréat en sciences vétérinaires avec une mention d’honneur, le Dr James Rassi est rentré au Québec. « L’Australie est un pays fantastique, mais rien ne vaut le championnat de hockey ! », dit-il avec ce sourire qui le caractérise. Cela ne l’empêche pas de rester en contact avec ses anciens camarades d’université, et de discuter régulièrement avec eux de certains cas rencontrés au quotidien. « Nous pouvons partager nos expériences et ainsi faire évoluer notre façon de pratiquer. C’est un moment très riche en échange d’idées, des instants essentiels ! », assure-t-il.

Finalement, avec le recul, il avoue être très heureux d’être rentré au Québec et d’avoir rejoint l’équipe du Dr Cloutier : « Très vite je me suis senti un membre à part entière de cette superbe équipe. L’ambiance y est chaleureuse et très professionnelle. C’est un grand plaisir de travailler pour MTLVET ! ». Pour le Dr Rassi, de nouveaux défis l’attendent chaque jour, et « c’est très valorisant d’y répondre avec succès dans l’intérêt de l’animal ».

L’homme qui parlait aux animaux

Le Dr Rassi insiste sur la nécessité de comprendre ses patients. « Contrairement à l’être humain, l’animal va souffrir en silence, il aura un comportement différent, une attitude surprenante, peut-être il vous montrera sa souffrance à travers des gémissements, mais il peut aussi être très passif. Quel que soit le cas, c’est à nous d’essayer de comprendre ce qui se passe, et ce n’est pas forcément évident ! »

Il explique aussi combien chaque patient est différent et qu’il est donc essentiel de le mettre en confiance par des mots, des gestes et des attentions. Depuis qu’il travaille au sein de MTLVET, il apprécie les méthodes de travail mises en place afin, notamment, de prévenir les maladies de Pitou et Minou, et surveiller étroitement tout en communiquant de façon très claire les risques encourus avant qu’ils ne se produisent.

Finalement, le Dr Rassi rend hommage à l’équipe du réseau MTLVET et approuve avec un grand sourire le professionnalisme de tous, tout en signalant qu’à titre personnel, il ne manque aucune conférence qui lui permettrait d’être meilleur. « Travailler en médecine vétérinaire, c’est une remise en question quotidienne afin d’offrir des soins toujours plus pointus à l’animal, c’est aussi la richesse de ce métier, conclut-il ».